www.apis-formation.be

> A.P.I.S.ASBL

RUE BASSES CALENGES 23

B-5020 MALONNE

COPYRIGHT APIS 2009

> ACCUEIL

 

LES NEWS

       

 

> FAIRE LE POINT

 

LA MORTALITE DES ABEILLES

ABEILLE INDICATEUR BIOLOGIQUE

LUTTE CONTRE LES NOSÉMOSES

COMPTE-RENDU COLLOQUE PWGD 2010

 

> FORMATION

 

SESSION 2013

INFOS PRATIQUES 2013 ET

INSCRIPTIONS

PROGRAMME

FORMATION WE 2013

FORMATION E 2013

 

GALERIE DE PHOTOS

 

 

> LE PROJET APIS

 

> QUI SOMMES - NOUS?

 

NOEL MICHEL

ADRIEN JOVENEAU

PRESSE : BBDM JOVENEAU

 

> CONTACTS

Dans les années 1980, la Belgique, la France, la Suisse et l’Allemagne furent ravagées par une épidémie de nosémose, maladie parasitaire des abeilles, qui détruisit des milliers de ruches.
J’ai fait des essais extrêmement concluants sur mes propres ruches en utilisant l’acide acétique glacial à 80%. Elles furent guéries en moins de trois semaines.
Dès lors, le Ministère de l’Agriculture me donna le feu vert pour conseiller les apiculteurs de la Province du Hainaut en Belgique.

Après d’autres expériences, en utilisant le vinaigre de cidre bio, ce que les abeilles aiment tout particulièrement, j’ai pu constater que la curation était aussi rapide mais avait l’avantage d’un apport d’oligo-élément non négligeable.
Les doses requises, autant pour les nourrissements d’hiver que pour un traitement, sont de 70 cc par litre de sirop pour le vinaigre de cidre et de 4 cc quand l’acide acétique est utilisé. Cette méthode permet d’éradiquer rapidement l’amibiase.

En ce qui concerne la loque européenne, il est indispensable de pulvériser, ou mieux, nébuliser le couvain avec les abeilles sur les cadres avec une solution à 150 cc suivi d’un nourrissement pendant 3 semaines à raison d’un demi-litre par jour.
J’ai appliqué ce traitement en Équateur après l’échec de la tétracycline.
Ce traitement de choc n’a aucun effet sur la santé des abeilles.
Il doit être appliqué de la même façon quand les colonies atteintes de nosémoses sont au dernier stade de la maladie c'est-à-dire dépopulation rapide et souillure de déjection à l’intérieur de la ruche.

J’extrapole en disant qu’il est possible que les api-virus peuvent être aussi fragilisés de cette manière.
Mais attention de ne pas laisser le vinaigre en préparation à la portée des abeilles sans protection au moyen d’un linge car les abeilles peuvent se noyer par centaines tellement elles en sont avides.

Noël MICHEL
FAIRE LE POINT : LA LUTTE CONTRE LES NOSEMOSES