www.apis-formation.be

> ACCUEIL

 

LES NEWS

       

 

> FAIRE LE POINT

 

LA MORTALITE DES ABEILLES

ABEILLE INDICATEUR BIOLOGIQUE

LUTTE CONTRE LES NOSÉMOSES

COMPTE-RENDU COLLOQUE PWGD 2010

 

> FORMATION

 

SESSION 2013

INFOS PRATIQUES 2013 ET

INSCRIPTIONS

PROGRAMME

FORMATION WE 2013

FORMATION E 2013

 

GALERIE DE PHOTOS

 

 

> LE PROJET APIS

 

> QUI SOMMES - NOUS?

 

NOEL MICHEL

ADRIEN JOVENEAU

PRESSE : BBDM JOVENEAU

 

> CONTACTS

FAIRE LE POINT : LA MORTALITE DES ABEILLES
Depuis quelques années, tant en Europe qu'aux États-Unis, on constate une mortalité importante et anormale des abeilles. Les apiculteurs invoquent les pesticides utilisés en agriculture et principalement le gaucho. Celui-ci est employé pour le traitement des cultures de maïs et de céréales. Or, les abeilles ne les visitent pas et celles-ci ne sont plus envahies par les mauvaises herbes. On pourrait invoquer la rémanence. Depuis quinze ans, nous utilisons des substances hautement toxiques que la cire a la propriété de fixer dans sa molécule. Elle est d'ailleurs utilisée industriellement dans ce but (ex: les parfums). Suivant les travaux des Universités de Gembloux et de Liège, 56 molécules et plus de 9 matières actives ont été trouvées dans la cire et le miel. Il est vraisemblable que ce nombre va s'accroître d'année en année.

Comment pouvons-nous éliminer ces substances dangereuses ?  Il est indispensable de ne plus réutiliser les cires gaufrées provenant de la fonte des rayons car la plupart de ces produits chimiques restent actifs.
Sommes-nous armés pour lutter contre ce fléau ? Oui, avec l'aide des abeilles. Il est urgent, en 2006, de remplacer toutes les cires de ces cadres contaminés et de faire bâtir en totalité des nouveaux « extrait du livre de Noël MICHEL, Entretien avec les abeilles, chapitre L'apiculture du Pauvre », qui paraîtra en 2009.

Toutes les cires des cadres destinés à la refonte seront recoupées et retirées jusqu'à un centimètre de la latte supérieure de manière à ce que les abeilles s'en servent comme ébauche pour étirer les nouveaux rayons. La photo ci-dessous montre un cadre de cire vieille de dix ans, totalement noire, que les abeilles ont rebâtie parfaitement. On peut constater également qu'elles ont mélangé la vieille cire avec la nouvelle au départ de la construction.

LIRE LA SUITE